Une nouvelle paire de souliers … la note SVP ? -Etape4- Le cordonnier

Cet article est le 5ème d’une série : Retrouvez le premier article

L’entretien des semelles

L’homme chic, ne peut pas encore mettre ses chaussures .. sans savoir comment il va prendre soin de ses semelles en cuir !
Et oui, les semelles en cuir, bien que très confortables, ont un défaut : si vous marchez sur autre chose que du parquet, ou de la moquette, vos semelles vont s’user… et vont devenir perméables à l’eau !
Du coup, les semelles étant cousues avec la tige (cuir de la chaussure), par capillarité, l’eau de vos semelles va va venir s’introduire dans le cuir de vos chaussures… et là, pour peu que vous n’ayez pas suivi les conseils de l’homme chic et omis de cirer vos chaussures, c’est le drame ! Il y a de grande chances pour que vous retrouviez des auréoles blanchâtres sur le cuir de vos chaussures…
Ces tâches seront difficiles à rattraper, il vous faudra beaucoup de patience et de cirage crème (à appliquer 3 ou 4 fois à 1 ou 2 jours d’intervalle sans mettre vos souliers).

C’est pour cela que vous devez absolument vous occuper de vos semelles
Se présentent alors 2 options :
-1- La première consiste à cirer ses semelles avec un chiffon. Cette étape permettra d’imperméabiliser vos semelles.
-2- Aller chez un bon cordonnier, et y faire poser un patin en gomme, et un fer encastré à l’extrémité.

La deuxième méthode est bien sûr celle la plus simple, et celle conseillée par l’homme chic .. à condition bien sûr que ce soit fait dans les règles de l’art !

Exemple d’un patin gomme avec fer encastrés.


Nous remarquons, que le fer, qui protège le bout de la chaussure, se fond dans la semelle.
Le patin en gomme  n’a rien à voir avec un vulgaire « TOPY » antidérapant.

Je vous donne pour l’instant une adresse où le travail est bien fait : l’atelier d’Antoine. (cliquez sur le lien pour découvrir le blog) ,

Soyons chics, soyons élégants, prenons soin des semelles de nos souliers !

Retrouvez le dernier article de cette série sur les souliers, ici

13 thoughts on “Une nouvelle paire de souliers … la note SVP ? -Etape4- Le cordonnier

  1. Bonjour,
    J’ai bien lu tous les articles de cette série néanmoins une question demeure encore sans réponse pour moi : eut-on faire quelque chose pour le talon qui s’abîme lui aussi peu à peu ?
    Un patin ? un fer ?

      1. Bonjour je me permet d’ajouter une petite remarque concernant les fers sur les talons de chaussures, ils ont la fâcheuse tendance d’abîmer la colone vertébrale, les cordonniers qui proposent d’en poser à cet endroit sont à fuir avouons qu’il est plus simple de changer les talons que la colone, de plus les fers se doivent d’être encastrés les « haricots » font un bruit assez inélégant…

        LOUIS

        1. … et ils font surtout glisser!
          quand on marche, juste après un moment de déséquilibre vers l’avant le poids du corps repose entièrement sur le talon, si celui ci n’assure pas un minimum d’adhérence avec le sol, on peut de retrouver dans la situation du gag classique de la peau de banane!

  2. artisan cordonnier de métier : votre « patin » est appelé TOP GUM et ne vaut pas mieux que le patin Elysée de TOPY. Le meilleur produit sur le marché actuellement est le patin Evolution de la marque VIBRAM : très adhérent et plus resistant que le TOPY. Je déconseille également les fers aux bouts : un vrai casse gu…. !

    1. Bonjour Rogues,

      Il n’y a pas faute de goût à proprement parlé au niveau des couleurs, ni au niveau du type de chaussure (les boucles étant considérées comme des derby) casual, qui s’associerait avec le lin.
      le problème vient plus de la contradiction entre porter du lin ( qui se porte dans des endroits chauds, au risque d’avoir de multiple plis sur son costume) et des boucles, qui sont les chaussures qui recouvrent le plus le pied, et donc ne font pas forcément bon ménage avec des températures élevées.
      Porter un vêtement qui favorise la diminution de la transpiration, et des souliers qui « favorisent » la transpiration n’est pas forcément la meilleure idée au monde, mais il n’y a pas de faute de goût.

      Ensuite les personnes très attachées aux codes de couleur vous diront que le costume noir est une hérésie, et que seul un smoking ( ou un habit) peu être noir… par conséquent un costume noir dans une matière aussi décontractée que le lin est une aberration.

      Mon conseil, si vous avez déjà acheté et le costume et les boucles : ne portez pas ce costume pour le travail mais plutôt pour des occasions ou il faut être chic mais décontracté; faite fuseler le pantalon avec un ourlet assez court ( à l’italienne), chaussez vos souliers sans chaussette, ne portez pas de ceinture en cuir (tissus ou pas du tout), munissez vous d’une paire de lunettes de soleil, et vous pourrez arpenter les plages de Deauville à la tombé de la nuit..

      1. Ajoutons, si vous le permettez, cher Homme Chic, que vous ne devez pas porter de chaussures trop brillantes sous un pantalon ou costume en lin. Même si celui-ci a un aspect lustré, il convient de rester discret et de porter des chaussures de finition mate. Par exemple en cuir de type ‘daim’ (en fait de la croûte de cuir, le dsaim étant un animal protégé).
        Quuant à la remarque que l’on devrait réserver le noir au smoking, vous avez tout à fait raison si il s’agit d’un tissu lisse. Je possède pourtant un costume à trois boutons en tissu tissé Prince de Galles noir du plus bel effet. Jusqu’à présent on ne m’a pas encore confondu avec le serveur.

  3. Conseillez-vous les fers à clous ou à visses ?
    Y a-t-il un risque d’usure des fers ?

    Enfin, le caoutchouc de mes talons s’use très rapidement (au bout d’1 mois d’utilisation et uniquement sur l’extérieur), aucune solution n’existe pour éviter cette usure à part de changer le bon-bout après usure ? (Je pensais mettre des fers…)

    Merci beaucoup pour vos éclaircissements :)

    1. Bonjour Ludo,
      Je préfères que les fers soient fixés par des clous, qui endommagent moins la semelle.
      Oui, les fers peuvent s’ user, surtout si vous montez souvent des escaliers et que vous vous cognez les pieds.
      Il est normal d’user ses talons de façon non symétrique. Cependant, si cette asymétrie est trop prononcée, la solution est de se faire faire une paire de semelle orthopédiques, qui ce qui devrait diminuer l’usage trop décentré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *