Comment choisir son costume ? -3.1- Les détails : les boutons, corne de buffle ou corozo

Cet article est le 17ème d’une série : Retrouvez le premier article

Maintenant que nous avons choisi notre tissu, ainsi que la coupe de notre costume, nous allons pouvoir nous attarder sur les détails qui font la différence.

Parmi ceux là, un bien souvent ignoré, et qui pourtant est essentiel pour une veste de costume, est le détail des boutons !
Avec leurs couleurs, les boutons vont pouvoir se fondre avec le tissu de votre costume, ou jouer un contraste (souvent sur les vestes « sport »).
Au moins aussi importante que leur couleur, leur matière apportera un relief, une profondeur à l’ensemble.
Un détail subtil, à peine perceptible, qui donne pourtant vie à notre veste.

Bien entendu, dans la plus part des costumes en prêt à porter, nous trouverons de vulgaires boutons en plastique, d’une couleur unie, sans relief, ni profondeur : ils sont purement fonctionnels.
Heureusement certaines maisons, favorisent l’emploi de matières naturelles…

Les boutons en corozo


Le corozo aussi appelé tagua ou ivoire végétal, est l’albumen du fruit du palmier à ivoire qui pousse dans la forêt amazonienne. Le fruit de ces palmiers contient un lait sucré. Une fois mûr, cet albumen se durcit pour devenir l’ivoire végétal.
Sur les étiquettes (généralement dans une poche intérieure de la veste), nous pourrons trouver la mention « genuine natural corozo » associée aux boutons.
Les boutons en Corozo peuvent se reconnaitre par de petits cercles concentriques irréguliers.
Un boutons dans cette matière coute entre 50 centimes et 3 Euros, en fonction de sa taille, et de son niveau de finition (polissage, couleur etc…)

Les boutons en corne

En fonction des prix, nous retrouverons différents types de corne, et différentes finitions.
La plus belle étant, comme pour les lunettes, la corne de buffle.

Bien travaillée, la corne apporte un effet « naturel » qui convient parfaitement à une veste sport, en coton par exemple.
Parfaitement polie, elle donne une profondeur incomparable à une veste.
Un bouton en Corne coute entre 3 et 10 Euros, en fonction de sa taille et de sa finition.

Comment savoir si les boutons d’une veste sont en matière naturelle ?

Les boutons en matière naturelle se ressemblent mais ne sont jamais identiques !
Comparez donc les boutons, et aucun ne doit reproduire exactement le même motif.
En cas de doute, n’hésitez pas à chercher sur les étiquettes à l’intérieur de la veste…
et vous pouvez toujours demander au vendeur, mais il y a de grandes chances qu’il évite la question, ou pire…

Puis-je changer les boutons de ma veste ?

Oui, il vous faudra trouver une mercerie ou une boutique spécialisée.
Une fois vos boutons choisis (il est très important d’apporter votre veste au moment de ce choix), comptez entre 10 et 15 Euros pour recoudre les 10 boutons de votre veste simple.

Soyons chics, soyons élégants, jusqu’au bout de nos boutons!

Suite du dossier

10 thoughts on “Comment choisir son costume ? -3.1- Les détails : les boutons, corne de buffle ou corozo

  1. Bonjour,

    Merci pour vos articles tous très intéressants !

    Avez-vous des recommandations de boutiques sur Paris qui proposent un large choix de boutons de qualité ?

    J’ai quelques vestes dont les boutons d’origine posent problème… pas forcement au niveau de leur qualité, mais au niveau de leur couleur !

    L’effet « veste sport » donne parfois lieu à des associations douteuses ; et il m’est arrivé de craquer sur une veste mais en sachant déjà, en l’achetant, qu’il me faudrait changer les boutons pour la porter (une veste sport bleu marine façon « vieillie » avec des boutons blancs qui ressortent beaucoup trop et interdisent pratiquement de la porter avec autre chose qu’un pantalon blanc, bof bof…).

    Merci à vous !

  2. Bonjour !

    C’est super ce que vous faites ! J’en apprends tous les jours …

    Mais je ne comprends pas quelque chose (s’il n’y avait que ça que je ne comprends pas ce ne serait pas grave !) …

    C’est au sujet de la photo de la manche de veste que vous présentez en haut de cette page (http://www.homme-chic.com/habiller-chic/les-details-les-boutons/) … On voit le tissu sous la dernière boutonnière (celle du bas) : est-ce à dire que ce n’est pas une vraie boutonnière puisqu’elle n’est pas ouverte ? Si c’est le cas je ne vois pas trop l’intérêt car ça donne plutôt l’impression que l’on a perdu un bouton et (c’est mon avis perso !) cela fait négligé …

    J’attends les retours de bâton avec impatience !

    Cordialement.

    Serge

    1. Bonjour Serge,
      Par le terme « vrai boutonnière », il faut entendre boutonnière fonctionnelle, ou prête à l’être.
      Ici, puis qu’il est clair que les 3 premières boutonnières (en partant de l’épaule) sont fonctionnelles, dans l’éventualité où la dernière boutonnière ne soit pas ouverte, il suffit d’un coup de ciseaux de votre tailleur pur la rendre entièrement fonctionnelle.
      D’une façon générale, avoir toutes les boutonnières de sont costume fonctionnelles permet de s’adapter aux goûts de chacun, dans le cas le plus classique: entièrement boutonné aux niveau des poignets.
      Chic et élégance.

  3. Désolé mais c’est encore moi …

    Je viens de faire une autre découverte en regardant cette même photo de la manche de veste …

    J’ai l’impression que les boutons de cette manche « pincent » la manche , Je ne trouve pas les mots pour expliquer ce que je veux dire mais on a l’impression que la manche ne va pas du tout être « cylindrique » mais être plutôt « plate » à la manière des poignets mousquetaires (avec boutons de manchette) sur une chemise ?

    Désolé si ces questions vous paraissent puériles !

    Cordialement.

    Serge

    1. Je suis presque certain qu’avec un bras dans cette manche, vous auriez trouvez la forme plus arrondie.
      Mais en effet, la rondeur peuls manche avant et après le coude peu faire parti des critères de sélection d’un costume, mais je doute que seul les grand maîtres tailleurs anglais ou Italien ne puissent vous garantir le résultat attendu dans ce domaine.

  4. Oui ! Merci ! Mais vous n’avez pas répondu à ma question concernant la manche « pincée » … J’ai dû mal m’expliquer …

    D’habitude les manches de veste sont à leurs extrêmités « rondes » comme les manches d’une chemise et non « aplaties » comme dans le cas des poignets mousquetaires d’une chemise ! Suis-je plus clair ? Or … Sur la photo, les poignets de la manche de cette veste donnent l’impression d’être comme un poignet mousquetaire de chemise …

    Voilà …

    Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *