Comment « sauver » ses mocassins à picots usés ?


Les mocassins à picots, aussi appelés drivers, ou « GOMMINO » sont pourvus de petits picots en caoutchouc (133 chez Tod’s).
Très souple, ils n’ont aucune partie en cuir dur, ni la semelle, ni l’extérieur.

Cependant ces picots s’usent assez vite, et pour des porteurs réguliers, une paire de mocassins à picot peut s’épuiser au bout de 2 saisons.
Pour une paire pouvant osciller entre 150 et 300 €, l’investissement ne semble pas rentable !
Sauf si nous pensons à notre cher Cordonnier !
Antoine, de L’atelier d’Antoine, propose un ressemelage de vos drivers usés !

Mais avant d’admirer le résulat, un petit mot sur Antoine.
Travaillant depuis plus de 25 ans au 75 rue de Miromesnil, Antoine est maître artisan bottier.
Chez cet homme passionné, vos souliers côtoieront des Berlutti, John Lobb, Aubercy, et autres souliers d’exception que leurs propriétaires, quelques fois connus, souvent célèbres, lui confient les yeux fermés.

Sous les muscles tatoués, se cache un passionné qui a eu l’idée, il y a quelques années, de proposer un ressemelage des mocassins à picot qui ne dénature pas le produit.
Sur la base d’une gomme souple, qui respecte la ligne, le ton et l’épaisseur, les drivers gardent leur souplesse, et reviennent à la vie !

Je vous laisse admirer le résultat :




L’atelier d’Antoine


Agrandir le plan

75 Rue Miromesnil
75008 Paris
01 42 93 21 29
Métro : Villiers

6 thoughts on “Comment « sauver » ses mocassins à picots usés ?

  1. En effet excellente idée et une réalisation qui à l’air excellente. Si ce n’est pas indiscret combien coûte ce sauvetage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *